La ménopause peut coïncider avec le début du vieillissement de la femme, car si elle n'affecte pas immédiatement le fonctionnement de l'organisme, elle met en jeu des schémas négatifs culturels tels que la fin de la procréation, la perte du pouvoir de séduction, l'affadissement de l'image de la féminité.
 
Elle se situe généralement vers le cinquantième anniversaire : à l'heure actuelle une femme n'ayant pas de problème de santé, est amenée à vivre un tiers de son espérance moyenne de vie sans sécrétion hormonale ovarienne.

Si elle parvient ainsi que son compagnon à accepter cette sexualité non reproductive, elle pourra poursuivre sans difficulté sa vie érotique, voire même la développer de manière plus harmonieuse, ayant plus de recul sur l'existence et peut-être plus de temps.
 
 
Sur le plan physiologique : si les conséquences du vieillissement sont naturelles, elles peuvent être vécues comme peu plaisantes et même comme dévalorisantes par la femme :
    • Bouffées de chaleur
    • Sécheresse vaginale
    • Apparence générale, prise de poids
    • Fragilité osseuse
Sur le plan psychologique des troubles de l'humeur, de la mémoire, de la concentration peuvent surgir. Cependant l'on peut constater que chez les femmes ne percevant pas la ménopause comme une perte de séduction et de féminité, ces divers désagréments et troubles sont atténués voire inexistants.
Le retentissement de la ménopause sur la vie sexuelle dépend de la sexualité au préalable, de l'entente du couple, des représentations sur le vieillissement. Cependant de nombreuses femmes se plaignent d'une diminution de leur désir sexuel.
55351450_xxl
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le traitement hormonal permet d'atténuer ou d'éliminer les conséquences négatives de la carence en œstrogènes et en progestérone.

La médecine et la chirurgie esthétique et réparatrice concernent tout aussi bien le vagin, (élargissement), les grandes lèvres (devenues molles et fripées), les petites lèvres (hypertrophie), les cicatrices périnéales (dues à une ancienne épisiotomie ou une déchirure du périnée) que la liposculpture du mont de Vénus.

Les injections d’acide hyaluronique et les traitements par laser et radiofréquence pour améliorer la sécheresse vaginale, manque de lubrification, douleurs lors des rapports sexuels, les petites fuites urinaires entre autres.