Il y a encore quelques dizaines d'années les couples ne bénéficiaient pas de moyens contraceptifs efficaces et la grossesse survenait rapidement après le mariage voire le voyage de noces !

Si l'on souhaitait fonder une famille, l'arrivée rapide d'un bébé n'était pas nécessairement une volonté farouche du jeune couple.

De nos jours les choses ont totalement changées et pour « mettre un enfant en route » selon l'expression consacrée, les partenaires se concertent pour la plupart du temps, optent pour la suppression du moyen contraceptif et font donc consciemment un bébé.
 
Cette liberté génère certains troubles ou doutes quant à la volonté de procréer et confère une prise de responsabilité importante suite à ce choix, l'homme et la femme ne se trouvant pas nécessairement dans le même état d'esprit (grande différence d'âge, arrivée de la quarantaine chez la femme, famille recomposée, couple adultérin, etc.).
 
 
Le désir d'enfant s'avère ambigu chez certaines femmes ; avant elles utilisaient un moyen contraceptif et les voilà sur le point de décider d'y renoncer pour se lancer volontairement dans cette grande aventure qu'est la grossesse et la maternité.


D'autres sont émoustillées à l'idée de faire l'amour pour faire un enfant et incitent leur partenaire à avoir un rapport sexuel durant les jours féconds (l'homme se plaint parfois de se sentir relégué au rang de « géniteur »).
14092222_xxl
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
La sexualité et la grossesse sont les deux faces d'une même pièce, l'une étant à l'origine de l'autre !

La femme enceinte se retrouve avec un corps changé, des seins plus généreux, un ventre rebondi puis proéminant, des rondeurs parfois au niveau du visage.
 

Si la grossesse est désirée, si l'entente du couple est au rendez-vous, si elle assume et accepte cet état passager mais pourtant réel pendant quelques mois, la femme enceinte peut même avoir un regain de libido dû aux bouleversements hormonaux.


Mais il est possible aussi qu'elle se sente fatiguée, irritée, insatisfaite dans son image de femme et qu'un trouble du désir se mette en place rapidement ou vers les dernières semaines.

Il ne faut pas négliger le futur père et ses réactions ! Lorsque le ventre de sa compagne s'arrondi et que ces marques de visibilité de l'état de grossesse s'accentuent, il peut se trouver déstabilisé durant l'acte amoureux, devenir maladroit ou surprotecteur, même si ses sentiments restent intactes.

Le sexothérapeute conseille de préserver tout au long de la grossesse un contact intime par des baisers, des caresses, des massages, des marques de tendresse et d'attention même si la pénétration peut s'avérer difficile ou impossible pour des motifs physiologiques ou psychologiques.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
L'accouchement est une expérience psychique et physique importante dans la vie de la femme et dans celle de l'homme aussi d'ailleurs! Il arrive après une grossesse bien ou mal vécue et nécessite pour la jeune maman un travail sur le processus de fusion et de séparation avec le nouveau-né.

Le jeune père, surtout s'il s'agit d'une première naissance, se trouve souvent dans des contradictions émotionnelles fortes : renforcement de leur amour pour leur compagne, perturbations devant la violence des événements (sang, cris, expulsion puissante), traumatismes pouvant entraîner des troubles de la libido lors de la reprise de la sexualité.