Le terme séduction a ses origines dans le mot latin seducere, signifiant « tirer à l'écart », attirer quelqu'un de manière irrésistible et charmeuse dans le but d'exercer un pouvoir sur lui, d'en obtenir quelque chose.

Le potentiel de séduction s'exerce au travers d'un vif attrait sur autrui, par un charme, un pouvoir personnel. Si les hommes et les femmes n'ont pas nécessairement les mêmes armes pour se séduire, ils seront cependant influencés par leur époque et leur culture.

Si leur pouvoir de séduction diminue avec l'âge, les humains n'en restent pas moins friands pour le conserver le plus longtemps possible (démon de midi, « rester la plus belle pour aller danser »).
 
 
L'apprentissage des conduites de séduction se fait très tôt chez le petit humain, il obéit à des rituels et une logique propre à chaque culture et a de nombreux traits communs avec les parades amoureuses des animaux (parade nuptiale de l'oiseau mâle).


Le corps et sa morphologie constituent les bases de la matière première de la séduction : les postures, attitudes et gestes permettant d'exprimer des sentiments, des désirs, des attentes, mais également l'harmonie du corps, de ses différents volumes (tête, bassin, muscles, etc.) qui déterminent une sorte d'esthétique globale et interactive.


Si les hommes sont attirés par les rondeurs des seins, des hanches, des fesses et les jambes des femmes, celles-ci le sont davantage par le regard, la puissance musculaire, la taille, le grain de la peau.


Les mouvements harmonieux du corps, une certaine démarche, un rythme sensuel donné au bassin, contribuent à ajouter une part de ce pouvoir de séduction entre hommes et femmes. Les relations amoureuses avec une cadence langoureuse de la danse, un tempo adapté pour le coït, un savoir-faire naturel (ou appris) pour le rapport sexuel vont parfaire ces interactions ou les annuler si le ou la partenaire est trop débutant ou timide ou encore peu doué.
31824143_xxl
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Les étoffes ont de tout temps été prisées dans le raffinement et la sensualité des humains : cotonnades coloriées, velours chatoyants, soies vaporeuses, dentelles immaculées
 De nouvelles textures contemporaines permettent de mouler divinement un corps, de le rendre savamment animal, de confondre l'imaginaire et le réel.
Peu de choses suffisent souvent : la transparence d'une tunique de plage, le décolleté d'un chemisier, la couleur d'un soutien-gorge.
 
Aux femmes de faire preuve de créativité sans pour autant dépasser leur budget vestimentaire ! et de ne pas oublier de faire leurs emplettes durant les moments de soldes des grandes marques de lingerie.
 
La volupté de la séduction, le raffinement du plaisir de la rencontre, l'intensité de ces premiers contacts passent aussi par le visage qui est aussi l'endroit de production de la parole et du regard.

L'attirance et la séduction d'une bouche pulpeuse et souriante, de sourcils bien dessinés, de couleurs des yeux, de volumes équilibrés de l'ensemble ne sont plus à prouver. Viennent ensuite les normes de beauté d'une époque, d'un milieu social ainsi que le maquillage, la coiffure, les parures.
 
L'intonation veloutée et sensuelle de la voix peut séduire et exacerber l'attrait pour la personne, le timbre grave ou délicat à la capacité de transporter l'autre dans le monde inlassablement renouvelé du plaisir de plaire.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nos odeurs corporelles naturelles sont de plus en plus difficiles à sentir : d'une part parce que l'utilisation de l'odorat humain a régressé (par respect des convenances sociales) et est nettement inférieur à celui des animaux et que d'autre part nous nous lavons davantage en adjoignant souvent des déodorants et autres parfums artificiels après la douche ou le bain.

Cependant laits corporels, eaux de toilette et parfums ne sont pas à négliger car il font partie de notre panoplie de séduction. D'ailleurs nous associons facilement une époque de notre vie ou une relation avec quelqu'un à un nom de parfum, l'odorat ayant une mémoire profonde et longue dans notre cerveau archaïque.

L'odeur naturelle de la personne convoitée ou aimée est un élément fort de séduction, elle confère une attraction irrésistible et dépasse de loin les parfums les meilleurs et les plus coûteux !