L'orgasme d'une femme est une expérience intérieure invisible, même si certaines vont émettre des sons, des cris, des liquides ou des spasmes. C'est en réalité surtout dans la tête qu'a lieu l'orgasme.


Le clitoris a transmis des sensations voluptueuses, les zones érogènes ont contribué à exacerber l'excitation, l'échange fusionnel du couple est arrivé à son paroxysme, tout est prêt pour la jouissance !


C'est l'apogée, le plaisir physique et cérébral intense. Certaines femmes peuvent avoir plusieurs orgasmes durant un rapport sexuel (redite orgasmique ou pluri-orgasmie).

L'intensité de la jouissance féminine peut être liée à la qualité de la musculature entourant le vagin mais aussi à son bon développement auto-érotique lors de l'adolescence.
 
 
La possibilité de s'adonner à la jouissance passe par la possibilité de « lâcher prise » sur le plan psychologique et relationnel. Une personnalité trop contrôlée, des idées négatives sur les hommes ou la sexualité, une hypervigilance à l'égard de l'environnement, une situation de couple conflictuelle et une envie inconsciente de vengeance peuvent aboutir à l'échec.

Le mystère de l'orgasme de la femme demeure total car l'itinéraire qui la mène à l'extase ne passe pas comme chez son partenaire par des circuits imprimés dès la venue au monde ; c'est tout le corps et toute la tête dans leur totalité qui vont servir de port d'attache au développement intense de la jouissance.
 
L'apprentissage pour aller vers cette voie ne se fait pas systématiquement, les tabous, idéologies, religions, cultures de la famille peuvent l'en détourner.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
De nombreuses femmes sont soupçonnées de feindre la jouissance ! Contrairement aux hommes qui ont des manifestations physiques très visibles de l'orgasme, elles peuvent simuler le plaisir, l'extase, le lâcher prise.


En fait l'orgasme a une valeur forte dans notre culture actuelle et ne pas en avoir du côté de la femme, de l'homme et du couple peut paraître rendre incomplet et inintéressant un rapport sexuel.


L'homme, capable de pénétrer une femme et de la faire atteindre cette extase, se sent sûr dans sa masculinité et dans sa virilité, il est celui qui procure ce bonheur à sa partenaire. C'est parfois lui qui la pousse à consulter si les orgasmes féminins se raréfient ou disparaissent.