À QUI S'ADRESSE CE GESTE


A toutes les femmes qui le désirent, et qui ont eu préalablement des rapports sexuels ayant entraîné une destruction de l'hymen, membrane qui caractérise la virginité.

BUT RECHERCHÉ


Réparation de la membrane hyménale qui donnera l'impression que la région est indemne de tout contact sexuel

DÉROULEMENT DE L'INTERVENTION


Petite restauration de la membrane à partir de ses résidus cicatriciels

TYPE D'ANESTHÉSIE


Locale ou générale ou neuroleptanalgésie (sédation profonde).


SUITES OPERATOIRES NORMALES


Habituellement simples. Quelques saignements sont possibles dans les jours qui suivent. Un traitement gynécologique de quelques jours est parfois préconisé.

Rapports sexuels envisageables après trois semaines environ.

COMPLICATIONS POSSIBLES


Infection et lâchage des sutures sont toujours possibles de même que des douleurs cicatricielles résiduelles, ordinairement passagères.