25 Avenue Bosquet 75007 Paris    01 46 22 92 22

Cabinet de Chirurgie Esthétique Intime
Docteur ADRIANA GUZMAN
LA NYMPHOPLASTIE

chirurgie de réduction des petites lèvres,
aussi appelée labiaplastie ou labioplastie

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

À QUI S'ADRESSE LA NYMPHOPLASTIE


Rappelons que l'on donne le nom de « nymphes » aux petites lèvres vaginales. Chez certaines femmes cette structure anatomique est anormalement développée conférant un aspect esthétiquement gênant : « les petites lèvres dépassent ».
Malgré l'utilité des nymphes dans le rapport sexuel, il peut dans ces cas être nécessaire de les réduire.

BUT RECHERCHÉ


Il s'agit de redonner aux nymphes un aspect normal et de les rendre invisibles au repos au travers des grandes lèvres, notamment après épilation.

DÉROULEMENT D'UNE NYMPHOPLASTIE


Deux types d'opérations seront proposés. Les deux donnent un aspect naturel et respectent la sensibilité et l'anatomie normale.

Le tout peut être pratiqué en hospitalisation de jour ou en chirurgie ambulatoire.

TYPE D'ANESTHÉSIE


Anesthésie générale ou locale avec neuroleptanalgésie (sous sédation profonde).
 

SUITES OPÉRATOIRES NORMALES


Ordinairement très simple, la cicatrisation, pratiquement sans douleur, demande environ huit jours. Une semaine supplémentaire est souhaitable avant de reprendre, avec douceur, les rapports sexuels.

COMPLICATIONS POSSIBLES


Quoique rares et facilement curables le retard de la cicatrisation et désunion des berges des sutures est souvent une conséquence du tabagisme. Il peut y avoir des imperfections visuelles telles qu’asymétrie résiduelle qui seront corrigées par une retouche. Enfin, après une nymphoplastie, vous pouvez ressentir un certain inconfort dû à une altération transitoire de la sensibilité locale.